Utiliser la dilatation des pupilles comme test auditif

etude


Etudier la dilatation des pupilles

Selon une étude de l'Institut des neurosciences de l'Université de l'Oregon, une observation de la dilatation des pupilles permettrait de savoir que le patient entend un son.

L'Université de l'Oregon a ainsi mis au point un test basé sur le suivi de la dilatation des pupilles. Les chercheurs affirment que la réponse de dilatation pupillaire suite à l'émission d'un son est aussi fiable que le fait de presser un bouton, procédure traditionnelle des tests d'audition. Cette méthode a de plus l'avantage d'être adaptée aux patients qui ne peuvent pas fournir une réponse directe au stimulus , comme les victimes d'AVC et les bébés. Les résultats de l'étude ont été publiés dans le Journal of the Association for Research in Otolaryngology,

On y apprend que les chercheurs ont émis leur hypothèse suite à l'observation des chouettes et des hiboux qui dilataient leurs pupilles quand ils entendaient des sons. Les premiers tests sur des humains datent de 1999. Les méthodes de tests ont été affinées au fil des années pour être adaptées aux sons les moins bruyants.

 

Nathalie Bloch-Sitbon