Sonance Audition célèbre l’ouverture de son 100ème centre

celebration


Le centre d'Apprieu sera le centième du Réseau

 

Le réseau Sonance Audition, qui a soufflé en novembre dernier son cinquième anniversaire, a franchi la barre symbolique du 100ème centre auditif.

« Pour la petite anecdote, Nicolas Hilaire était le premier chef d’entreprise audioprothésiste à croire en notre projet en nous rejoignant avec son centre de Moirans », souligne le Directeur Général de Sonance Audition, Hervé Bouberka dans un communiqué. « Depuis, il a ouvert son second centre à Voiron et son troisième à Apprieu sera le centième du Réseau ».

Pour l'occasion, l'enseigne, co-fondée par Laurent Buri- Président et audioprothésiste, Hervé Bouberka- Directeur Général et Anne-Sophie Buri -Directrice Adjointe et audioprothésiste, rappelle son ambition de promouvoir l’expertise du métier.

Se définissant comme résolument novateur, Sonance Audition prône la co-construction, valorisant l’expertise technique des audioprothésistes mais également leurs compétences générales en matière de créativité, curiosité, esprit critique, capacité à coopérer et à communiquer. Le réseau met également en valeur son positionnement d'indépendance renforcée en garantissant une exclusivité locale.

Selon le communiqué de l'enseigne, la stratégie a permis une croissance rapide de l'enseigne, avec 50% de créations parmi les ouvertures. Sonance Audition se réjouit également que 70% des audioprothésistes aient moins de 35 ans et qu'aucune démission n'ait été enregistrée en 5 ans.

L'enseigne met également en valeur sa stratégie de communication qui va être renforcée: « Nous nous exprimons toujours sur les gestes et les actions pointues réalisés par les audioprothésistes et moins sur ce qu’ils vendent. Chez Sonance Audition, cette particularité change tout et permet de se différencier de la concurrence », souligne Hervé Bouberka.

Ces derniers mois, l’enseigne précise avoir affûte sa stratégie web en proposant à ses adhérents un site dédié pour une meilleure visibilité en local, à travers une plateforme collaborative en ligne. « Nous misons tout sur la communication locale autour du nom de l’audioprothésiste. C’est lui qui est mis en avant, pas l’enseigne », précise le Directeur Général de l'enseigne.

 

Nathaie Bloch-Sitbon