Risque de perte auditive et antibiotique : un test génétique en une demi-heure

innovation


Crédit : Darunechka / iStock

En Angleterre, un test de dépistage génétique pour nourrisson vient de recevoir la certification CE de l’Union européenne pour sa capacité à déceler en une demi-heure la présence d’une mutation génétique pouvant entraîner la perte de l’audition à la suite d’une prise de certains antibiotiques. Avec l’obtention de la certification CE, ce test va pouvoir être commercialisé en dehors du Royaume-Uni.

L’entreprise Genedrive a développé un test de dépistage auditif, le MT-RNR1 ID Kit, à destination des nourrissons ayant une mutation génétique, dont on sait qu'elle prédispose à la surdité suite à la prise de gentamicine. Ce dernier est un antibiotique généralement administré comme traitement antibiotique de premier choix pour les infections graves chez le nouveau-né. Selon Genedrive, cet antibiotique serait administré à environ 90 000 nouveau-nés par an Outre-atlantique et la mutation responsable de la perte d'audition serait présente chez environ un individu sur cinq cents. Actuellement, les résultats des tests de dépistages sont disponibles trois à cinq jours. Une durée bien trop longue pouvant entraîner la surdité permanente du nouveau-né. Selon l’Institut National de la santé et des Soins d’Excellence (NICE), les nourrissons doivent être traités aux antibiotiques dans un délai d’une heure suivant l’arrivée dans une unité de soins intensifs néonatals. En ce sens, le kit de dépistage mis en place par Genedrive permet d’obtenir les résultats du test en une demi-heure, laissant alors le temps à l’équipe médicale d’administrer un traitement alternatif approprié au nourrisson en cas de risque de surdité. 
En obtenant la certification CE-IVD de l’Union européenne, le test obtient la garantie qu’il respecte les normes de protection de santé, de la sécurité et de l’environnement des produits vendus dans l’Espace économique européen (EEE). Le PDG de Genedrive David Budd a expliqué vouloir le diffuser en Europe : « Le marquage CE de notre test RNR1 nous permet d’avancer à la phase suivante, avec une évaluation de la mise en œuvre par nos partenaires du NHS à Manchester et à Liverpool. Dans le même temps, nous examinerons les opportunités hors du Royaume-Uni où le marquage CE nous donne une entrée sur le marché ». Le kit d’identification sera lancé en Europe et sur les autres marchés après une évaluation complète par le Service National de Santé du Royaume-Uni (NHS). « Nous prévoyons de déployer l'utilisation du test à Manchester et Liverpool pour les 6 à 8 prochains mois, afin de montrer comment il peut être mis en œuvre avec succès dans un environnement NHS. Les consultants en néonatologie, le personnel infirmier et les groupes de patients suscitent un énorme enthousiasme » a commenté Pr. William Newman, chef de division clinique en médecine génomique au NHS de l’Université de Manchester.

Antoine ERICHER