Un scan 3D de l'oreille réalisé par un iPhone, imprimé en une heure !

innovation


Crédit : iStock / Craig RJD

Voici la dernière innovation prête à la commercialisation émanant d'une Startup affiliée à la Swinburne University of Technology de Melbourne en Australie, qui vient de mettre au point un service de numérisation 3D du conduit auditif à partir de la caméra d'un iPhone. Une fois les données transmises, l'impression est réalisable en une heure. 

Hearables3D est né d'un projet de thèse au sein de l'Université de Melbourne, dans le but de faire avancer les liens entre la numérisation et l'impression 3D à partir d'un système d'automatisation de la personnalisation des données 3D.

Ainsi, l'oreille est directement numérisée en 3D depuis le logiciel TrueDepth, en utilisant la caméra du dernier iPhone. Les données sont alors analysées par le logiciel. TrueDepth permet une numérisation statistique de l'oreille et du visage de haute résolution, tout en comptabilisant les régions fortement déformées. Selon l'entreprise, " cela permet d'extrapoler des zones critiques en fonction des statistiques acquises et d'automatiser certains aspects essentiels du processus". Ce dispositif peut être utilisé en magasin ou à distance par l'individu grâce à une assistance. L'utilisation de l'iPhone permet une image de haute résolution avec une caméra très évolutive. Le traitement des données de l'oreille s'effectue complétement en local. Étant personnalisés automatiquement, les dispositifs intra-auriculaires sont ensuite prêts pour l'impression, à l'aide d'une imprimante 3D SLA en une heure, permettant ainsi un gain de temps sur la production. Hearables est compatible avec tous les systèmes de numérisation 3D ainsi qu'avec l'ensemble des appareils intra-auriculaires.

Désormais, l'équipe universitaire d'Hearables 3D se tourne vers la commercialisation de son système.

Antoine ERICHER