Toy Story 4 : pétition pour la création de la poupée du personnage à l'implant cochléaire

Cinéma


Scène de Toy Story 4 montrant un enfant avec un implant cochléaire.

Une pétition a été lancée en ligne pour demander à la société Pixar de commercialiser une poupée de l'enfant portant un implant cochléaire visible dans le dernier Toy Story 4. Pour l'auteur de la pétition, cette poupée serait un moyen efficace d'intégrer davantage l'appareillage auditif dans les modes de pensées.

Sorti en France le 26 juin 2019, Toy Story 4 était très attendu. Dès la première semaine, le film a réalisé plus d'un million et demi d'entrées en France. Pour beaucoup, un détail n'est pas passé inaperçu puisque le film marque la présence d'un enfant portant un implant cochléaire. " C'est juste une seconde, mais nous avons attendu une éternité " introduit Marco Lechet pour le texte de la pétition en ligne qu'il a lancé il y a maintenant deux semaines, à destination des studios Pixar et Disney. Cet espagnol lui-même implanté aimerait maintenant que les créateurs de Buzz et Woody produire une poupée à l'effigie du petit garçon équipé d'implant cochléaire. " C'est un petit geste, mais très important pour tous les porteurs d'implants, surtout pour les enfants implantés qui sont ravis lorsqu'ils vont au cinéma, les yeux brillants lorsqu'ils voient quelqu'un comme eux à l'écran ".
Selon Marco, l'inclusion de cette poupée au sein des produits dérivées de Pixar est une opportunité pour sensibiliser le public aux enfants sourds ainsi qu'aux solutions existantes pour les troubles de l'audition. " Cela pourrait avoir encore plus d'impact si Pixar vendait une poupée de ce personnage dans le cadre du merchandising du film. Cela aiderait non seulement les gens à comprendre ce que sont les implants cochléaires, mais surtout à faire en sorte que les enfants sourds avec des implants aient l'air fière."
Marco Lechet espère récolter 25 000 signatures afin de convaincre Pixar de réaliser la confection de cette poupée. Après deux semaines, la pétition en ligne a été signée par 18 000 personnes.

Antoine ERICHER