AuditionSolidarité : un 5e Week-End Solidaire sous le signe de l’échange et de l’engagement

ÉVÉNEMENT

Audio infos
Audiology infos
© AuditionSolidarité

L’association AuditionSolidarité a réuni à Lyon les 18 et 19 octobre plus de 82 mécènes lors du 5e Week-End Solidaire. Plus nombreux d’année en année, cette cinquième édition a permis à une soixantaine d’audioprothésistes (et conjoints) et une vingtaine de responsables d’entreprises de se retrouver pour 24 heures d’échanges, de rencontres et de convivialité.

Rétrospective de l’année écoulée

Suite à une festive introduction, l’équipe d’AuditionSolidarité a présenté par le biais de Jean-Yves Paquelet, les actions de prévention qui ont été menées tout au long de l’année et les différentes structures dans lesquelles il intervient en France. Carole Ercole et Odile Petit, les deux cofondatrices de l’association ainsi que Christine Bourger, la présidente, ont poursuivi avec une présentation détaillée sur les préparatifs, le déroulement et le suivi d’une mission humanitaire à l’étranger. « Tout le travail de préparation réalisé en amont, qui débute plus d’un an avant une mission peut être montré à nos mécènes. Il en va de même pour le travail de suivi. Nos mécènes peuvent ainsi se rendre compte de toutes les précautions qui sont prises et de toute l’organisation que cela nécessite afin de les mettre dans les meilleures conditions possible pendant la mission », souligne Carole Ercole.

Un engagement renouvelé de la part des mécènes

Ce Week-End Solidaire était aussi l’occasion pour des mécènes de venir renouveler publiquement leur engagement auprès de l’association. Ainsi, Arnaud Martin, responsable commercial de Rayovac France a pu, grâce à l’action « la pile solidaire », remettre un chèque de 6 150 euros à l’association. Pascal Graff, directeur de Bernafon France a quant à lui remis un chèque de 2 000 euros à AuditionSolidarité.

Se mettre à la place de « l’autre »

Le dimanche matin, l’ensemble des invités assistait à une séance d’orthophonie dispensée par les orthophonistes Clotilde Faure et Claire Barilly à la manière de celles données aux enfants sourds en mission. Cette intervention cherche à montrer la complémentarité fondamentale qui existe entre la pause d’un appareil auditif et la rééducation orthophonique qui suit. Aussi, l’un des derniers points importants que l’association voulait présenter à ses mécènes concernait les avancées réalisées ces derniers mois dans le domaine de l’humanitaire en France. L’équipe a de ce fait annoncé avec fierté sa collaboration avec les Hôpitaux de Paris et Martin Hirsch.

Des moments privilégiés pour les mécènes de l’association…

Le week-end a été rythmé par des moments de détentes intercalés entre les différentes interventions. Ainsi la première coupure musicale a mis en lumière l’un des ambassadeurs d’AuditionSolidarité : le chef de chœur Gabriel Bourgoin et son ensemble vocal qui ont réalisé une performance de trente minutes pour le seul plaisir des mécènes présents. Aux alentours de 19 heures, c’est une autre surprise de taille qui attendait les invités : un concert privé de David Koven venu spécialement avec ses musiciens pour l’occasion.

…ponctué de rencontres et de surprises !

Christine Bourger, Carole Ercole, Véronique Jannot et Odile Petit lors du 5e Week-End Solidaire © AuditionSolidarité

…ponctué de rencontres et de surprises !

Le Week-End s’est terminé avec deux interventions, celle de Blandine Petit, récente mécène, qui est venue présenter « la parenthèse solidaire », un gala de charité qui a réuni 200 chefs d’entreprises, organisé peu de temps avant et qui a permis de récolter 4 650 euros au profit de l’association. La dernière rencontre était celle de Véronique Jannot, présentée aux cofondatrices de l’association lors d’une remise de prix deux ans plus tôt. Véronique Jannot était venue faire la présentation de son film documentaire « DAKINIS » et parler de son association Graines d’Avenir. L’actrice a séduit chacun des invités par sa spiritualité, sa simplicité et son énergie. « De belles rencontres pour elle comme pour nos mécènes », souligne Carole Ercole. Aussi, au traditionnel jeu « Qui veut gagner des missions », c’est cette année Émilie Proriol qui remporte l’opportunité de partir pour sa première mission humanitaire qui aura lieu au Vietnam en mars 2015. « L’ambiance de ce week-end est familiale, les fous rires contagieux et chacun met de côté les petits problèmes du quotidien pour partager un pur moment de bonheur autour d’une cause humanitaire commune », conclut Odile Petit.

La rédaction avec AuditionSolidarité