Liens d’intérêts : la France à l’heure de la « transparence » ?

Sunshine Act

Audio infos
Audiology infos
© valpictures - Fotolia.com
© valpictures - Fotolia.com

Ordres professionnels et industriels de la santé ont commencé, chacun, à mettre en ligne la liste des personnes, entreprises ou organismes avec lesquels ils sont liés. Une publication dans la ligne du « Sunshine Act à la française » qui prévoit que les entreprises commercialisant des produits régulés par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rendent publics les conventions et les avantages accordés aux professionnels, formateurs, étudiants, établissements de santé, associations de patients ou d'usagers, fondations, sociétés savantes, entreprises de presse et éditeurs de logiciels.

À terme, c’est un site public unique qui doit rassembler ces informations. Mais, selon la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, l’ouverture de ce site n’est attendue que pour le printemps 2014. D’ici là, les listes sont accessibles d'une part sur les sites des ordres et, d'autre part, sur les sites des entreprises concernées.

« La publication de ces informations se fait selon des formes très variées qui complexifient leur lecture et leur analyse » relève l’Agence de presse médicale (APM) après avoir a scruté les sites des organismes en question.

Source : APM

ALM