Des grenouilles tropicales entendent grâce à leur bouche

Zoologie

Audio infos
Audiology infos
Grenouille de Gardiner © Renaud Boistel / CNRS
La grenouille de Gardiner. © Renaud Boistel / CNRS

Une équipe de chercheurs français du CNRS vient de découvrir que la grenouille de Gardiner (Sechellophryne gardineri), une minuscule espèce tropicale mesurant un centimètre environ, est capable d’entendre, et ce malgré l’absence d’oreille moyenne et de tympan. Selon les zoologistes, c’est grâce à leur bouche que ces tétrapodes peuvent percevoir les sons de leur environnement.

Comment cela est-il possible ? Grâce à deux adaptations, expliquent les auteurs qui ont observé le corps de l’animal par imagerie synchrotron en rayon X. D’abord, l’épaisseur des tissus mous et osseux entre la bouche et l’oreille interne est nettement inférieure à celle des sept autres espèces de grenouilles que les scientifiques ont comparées, proportionnellement à la taille de l’animal. En outre, le nombre de couches de tissus est également diminué. En conséquence, la bouche agit comme une caisse de résonnance, un amplificateur. Plus étonnant encore, les chercheurs ont découvert que la résonnance de la bouche est optimale aux fréquences principalement utilisées par ces grenouilles lorsqu’elles émettent des sons.

Ces travaux montrent que le tympan, même s’il est présent chez une très large majorité des vertébrés terrestres, n’est pas indispensable pour être sensible aux stimuli sonores.

Source : Boistel R et al. How minute sooglossid frogs hear without a middle ear. PNAS 2013 10.1073/pnas.1302218110

Bruno Scala