Plus de déficits auditifs chez les adolescents obèses

Surdité

Audio infos
Audiology infos
Crédit photo : © Gaulsstin

Chez l’adulte, l’obésité est un facteur de risque de perte auditive. Qu’en est-il chez les adolescents obèses ? C’est la question à laquelle ont tenté de répondre des scientifiques du département ORL de l’Université Columbia, à New-York. Leur étude, transversale, incluait 1 488 participants âgés de 12 à 19 ans (échantillon représentatif de la population américaine pour cette tranche d’âge). L’obésité était définie comme un indice de masse corporelle supérieur au 95e percentile, et la surdité neurosensorielle (SNS) comme une perte moyenne supérieure à 15 dB en conduction aérienne pour 0,1, 1, 2, 3, 4, 5 et 8 kHz.

Comparativement à des témoins appariés sur les facteurs de risque habituels, les adolescents obèses présentaient une élévation des seuils en conduction aérienne pour toutes les fréquences et une augmentation significative de la prévalence des SNS unilatérales en basse fréquence (15,2 % contre 8,3 %, p = 0,01).

Cette étude montre pour la première fois que les adolescents obèses ont près de deux fois plus de risque que les autres de développer une perte d’audition unilatérale dans les basses fréquences. Une ligne de plus sur la liste, déjà bien longue, des effets délétères de l’obésité des jeunes.

Source : Lalwani AK et al. Obesity is associated with sensorineural hearing loss in adolescents. Laryngoscope. 2013.

K.D.