Des propositions pour lutter contre les nuisances sonores

Assemblée nationale

Audio infos
Audiology infos

Dresser un bilan de la lutte contre les nuisances sonores : tel était l'objectif de la mission parlementaire menée par Philippe Meunier (UMP – Rhône, 13è circonscription) qui a présenté, le 28 juin, son rapport devant la Commission du développement durable de l'Assemblée nationale. Un rapport qui souligne la nécessité de renforcer les mesures existantes en la matière. La mission a formulé 19 propositions, autour de quatre thématiques. Concernant les infrastructures de transport et l’urbanisation, les mesures envisagées visent à renforcer les moyens de lutte contre les nuisances dans des zones particulièrement exposées au bruit.

Parmi les propositions : la mise en place d’un couvre-feu aérien de cœur de nuit à l’échelle européenne, des aides à l’insonorisation pour les riverains des aéroports ayant moins de 20 000 mouvements par an, l'abaissement du niveau sonore maximum en discothèque de 105 dB(A) à 90-95 dB(A) et l'utilisation de matériaux visant à réduire le niveau sonore dans les établissements scolaires. En termes de contrôle et de répression, la nomination de référents bruit au sein des policiers et gendarmes permettrait, selon la mission, une meilleure application de la réglementation "bruits de voisinage".

Enfin, l'accent a été mis sur l'information et la prévention, en particulier vis-à-vis des enfants et des étudiants en architecture. Une campagne nationale pourrait par ailleurs sensibiliser le grand public à un fléau qui n'a pas fini de faire du bruit !

J.D.