Une performance qui passe de 25 à 96 % grâce à un nouveau logiciel

Perception des sons

Audiology infos

Améliorer l'audibilité des sons dans les hautes fréquences à partir d’une audiométrie fine sur 31 points. Tel est le défi relevé par un nouveau logiciel, mis au point par trois chercheurs turcs, pour les sujets atteints d’une perte auditive dans les hautes fréquences. Ce logiciel comprend un audiogramme et de nouvelles méthodes de renforcement.

A la clé : l’ajustement de gains spécifiques dans l’ensemble du spectre des fréquences du son et, en particulier, dans les hautes fréquences. Amplification, compression et transposition sont les trois principales méthodes de traitement utilisées pour obtenir les améliorations souhaitées chez les patients. Pour les basses fréquences, seule la méthode d'amplification a été utilisée conformément à la valeur d'entrée en dB.

Pour les moyennes et hautes fréquences, les méthodes de compression et de transposition ont été exploitées. Des résultats préliminaires, issus d’une étude menée chez dix patients pendant cinq semaines, sont déjà disponibles : leurs performances moyennes de perception allaient de 25,3 à 63,8 % la première semaine, et ces valeurs ont augmenté de 68,7 à 95,7 % la cinquième semaine. En particulier, tous les sons bruyants et de la parole ont été mieux identifiés et analysés par les sujets avec la méthode d’amélioration (de 25,3 % à 87,5 % et de 42,3 % à 90,5 %, respectivement). Pour valider l’efficacité de ce logiciel, une étude de plus grande ampleur doit désormais être mise en place.

Source : Arioz U, et al. Comput Methods Programs Biomed. 2010 Jun 5.

A.B.