Dépistage chez le nouveau-né

Etude

Audio infos

Cette étude visait à déterminer s'il y avait une augmentation du stress et un impact sur la famille pour les mères d'enfants dont les résultats de dépistage et les conclusions du diagnostic subséquent indiquaient une perte d'audition (groupe perte auditive, 33 mères), et les mères d'enfants avec un résultat de dépistage positif ultérieurement déclaré négatif (groupe des faux-positifs, 42 mères), comparées aux mères d'enfants ayant passé le dépistage initial sans problème (groupe témoin, 70 mères), quand leurs enfants étaient âgés de 6 à 10 mois, de 12 à 16 mois et de 18 à 24 mois. Résultats : les mères des enfants du groupe faux-positifs n'ont pas rapporté d'augmentation de stress ou d'impact.

Les mères d'enfants avec perte auditive ont rapporté un plus grand impact financier et global et une charge liée à la garde de l’enfant plus importante comparées aux mères du groupe témoin. Dans l'analyse multi-variée de la cohorte totale, la présence d'une perte auditive a été associée à un impact global accru sur la famille ; un séjour dans l'unité de soin intensif néonatal a été associé à un stress augmenté et un impact global sur la famille ; et l'âge maternel plus avancé et les plus grandes ressources de la famille ont été associés à un stress et à un impact total diminué sur la famille. Ainsi, bien qu'un résultat faux positif ou un dépistage négatif de perte auditive n'ait pas été associé à un stress augmenté ou à un impact, l'identification d'une perte auditive était indépendamment associée à un impact total plus élevé sur la famille quand l'enfant était âgé de 18 à 24 mois.

Contact: Rhode Island School for the Deaf, Providence, Rhode Island.

I.L.-D.