Risque de méningite lié à l'implantation cochléaire

Biovigilance

Audio infos

Confirmant ce que les spécialistes ont longtemps soupçonné, une nouvelle étude publiée dans l'édition d'avril 2007 de la revue Otolaryngology-Head and Neck Surgery, détermine que la présence d'implant cochléaire pourrait agir comme un Cheval de Troie pour la méningite, en augmentant le risque d'infection bactérienne, cause de cette maladie.Les auteurs de cette étude ont pratiqué une cochléostomie (ouverture dans la cochlée permettant le passage du faisceau d'électrodes de l'implant) dans les oreilles de 54 rats vivants, posé des implants sur 36 d'entre eux et contrôlé ensuite la présence de méningite.

Un tiers des rats portant des implants cochléaires ont été touchés par la maladie. Les auteurs ont constaté que, dans ces cas, l'implantation cochléaire ouvre la voie à l'infection bactérienne par pneumocoque, la bactérie en cause dans la méningite.Sur 60 000 porteurs d'implants cochléaires dans le monde, 91 ont déclaré une méningite au cours des dernières années. Rappelons qu'en juillet 2002, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) avait diffusé une recommandation, à titre de précaution, concernant les implants cochléaires de marque Clarion.

L.A.